Retrouvez l'actualité de la traversée de la côté méditerranéenne Française et de la formation
professionnelle sur la page facebook : Le Skoll

De Aide Soignant à Capitaine.

Un Projet. Un avenir !
La plupart d'entre vous me connaissez par le biais de Le Skoll. Mon petit voilier à l'histoire atypique qui vous permet de profiter d'un hébergement insolite et de navigations en famille ou en amoureux, et dont la page Facebook vous informe.

Pour ceux qui ne me connaissent pas je me présente.Je m'appelle Thibault, 28 ans, aide soignant diplômé et ancien étudiant infirmier.

J'ai après des années de blouse blanche décidé de changer de voie. Du hasard à l'évidence, l'appel de la mer qui se trouve avoir toujours été en moi grandi de jour en jour, et je me suis rendu compte que prendre soin des autres n'était pas ma seule vocation.Depuis mon plus jeune âge j'ai eu la passion de la mer transmise par mes parents. 

Jusqu'alors ce n'était qu'une activité de loisir, puis j'ai acquis mon 1er voilier. Une chance énorme s'est ouverte à moi, Le Skoll et son histoire sont nés ! 
C'est alors que m'est venu l'idée d'en faire un métier, et de le partager. (Voir article "Le déclic" ci dessous)

Partager ma passion, l'expérience de monter à bord d'un bateau pour des personnes qui n'ont jamais eu cette chance. Offrir la possibilité de passer des nuits insolites à bord, offrir la possibilité de pouvoir partir en mer.

Seulement voilà. Je ne suis pas skipper. Juste un jeune avec des rêves plein la tête qui n'a que le hauturier et la CRR (c'est déjà pas mal me dira-t'on). Membre de la SNSM (les sauveteurs en mer, bénévoles) et dévoué aux autres, ces atouts ne sont malheureusement pas suffisant pour pouvoir exercer en tant que professionnel. Mais dans cette aventure, j'ai trouvé ma voie, ma vocation.

DEVENIR CAPITAINE, un vrai de vrai !

Capitaine oui, mais à quel prix ?!

Cela a un coût, cela demande des sacrifices, de l'organisation et pour le moins une dose de coup de pouce.

Inscrit à l'école de matelot à Villeneuve Loubet pour la session d'octobre 2022, cette formation est onéreuse et n'ayant pas les moyens de prendre un logement sur place. 

Il en va d'une évidence de me rendre sur place avec le voilier et de séjourner au port. Plus économique, plus fort en aventure, et en accord parfait avec mon projet. 

Cette formation de matelot qui va durer 2 mois (3 à 4 avec le temps de trajet de la navigation) est nécessaire afin de pouvoir devenir capitaine. 
 

Je fais appel à votre générosité si ce projet a du sens pour vous et si celà vous inspire de participer par ce biais à l'histoire du Skoll et de son aventure.

Votre aide permettra : La participation aux frais de rénovation engagés dans le bateau pour réaliser la traversée, les places aux ports auxquels je vais me rendre durant la traversée, une partie de la formation elle même et bien sûr votre aide me permettra de pouvoir me former en toute sérénité et de faire un premier pas dans ce projet professionnelle. 



Votre aide me permettra de pouvoir me former en toute sérénité et de faire un premier pas dans ce projet professionnel.

Je ne traverse pas les océans du monde (pas encore), mon histoire n'est pas si incroyable ou extraordinaire.
Mais elle est pleine de coeur, et les grands rêves n'ont de limite que les horizons.

Toute l'aventure (voyage et formation) pourra être suivie sur la page facebook : Le Skoll

Vous pouvez également participer à l'aventure en soutenant le projet par un don.

Un très grand merci à tous de votre sensibilité et de votre soutien, votre participation et vos partages. 

Amicalement,
Thibault.

Le déclic !

Un petit bout de rêve, fruit du hasard et totalement inattendu.
 

Suite à la recherche d'une voiture il était là parmi les annonces.

Pourquoi ? je ne sais pas. Ah, internet et son algorithme si complet. à la fois pratique et effrayant ! 

Le fait est que... voilà, ça a été plus fort que moi. il m'a fallu aller voir cette occasion si incroyable qu'elle ne semblait être qu'une entourloupe. Seulement, sur place, et devant cette petite coque encore toute vide, l'annonce était bien réelle. 
Ce petit voilier était vraiment très saint et entretenu. 
Ce jour là, Hibiscus est devenu Le Skoll.

Il n'y avait jusque là aucun projet, aucune ambition. Simplement le rêve d'un gosse d'avoir son propre voilier qui prenait vie. 

Évidemment Le Skoll ce n'est pas un 40 pieds, encore moins un yacht prêt pour un transatlantique. Il n'a pas l'allure d'un drakkar, mais une chose est sûre, il en a l'âme !

Un Gibsea 20 de 1978 qui a longé durant des années les côtes Catalanes. Vraiment Idéal pour reprendre les bases de la voile (que je n'avais pas eu l'occasion de pratiquer depuis mes 15 ans).

Quasi-instantanément m'est venu cette idée de partage. Le partage d'un projet apparu soudainement, mais le partage d'une passion qui s'est, elle, toujours révélée présente. 

Le 8 novembre 2021, après un peu moins d'un mois à aménager, retaper et organiser Le Skoll, le 1er voyageur a fait son entrée. 

Une expérience aussi agréable pour lui que pour moi. c'est à ce moment là que je me suis prêté au jeu. 

Un voyageur, puis deux, puis trois, ect. 

L'engrenage avait pris de l'inertie.

Puis au 1er janvier, une demande de navigation. Une ambiance hivernale, le Canigou enneigé visible de la mer. (la photo de la carte de visite)

Une petite famille à bord dont une petite fille. C'était la première fois de sa vie qu'elle mettait le pied sur un bateau. La mer ce jour là était aussi lisse qu'un lac, il y faisait vraiment doux. 

Et aussi inattendu que l'arrivée du Skoll dans ma vie, un groupe de dauphins s'est joint à notre navigation.

C'est là que j'ai compris où je voulais me diriger. C'est là que j'ai su que capitaine était la profession que je cherchais depuis le début. Tout était devenu si limpide. 

Non, pas en voyant les dauphins jouer autour de nous, mais en voyant les étoiles dans les yeux de cette enfant.

Depuis ce jour, je me suis réellement investi dans le projet. j'ai quitté mon emploi et me suis consacré totalement au Skoll. 

Retrouvez l'actualité de la traversée de la côté méditerranéenne Française et de la formation
professionnelle sur la page facebook : Le Skoll